Béatrice Caretti
Reiki Paris

Les applications sont vastes, les effets se font sentir tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel. Le Reiki est par exemple un outil intéressant dans les périodes de questionnement ou d’instabilité personnelle ou professionnelle.

Il arrive des moments où on ne sait plus où l’on en est, ce que l’on veut, où la vie ne nous semble qu’une succession d’obstacles ou que notre quotidien s'apparente à un tunnel inextricable. A la longue, la déprime s’installe, le goût des choses nous échappe, la vie devient une souffrance. Dans ces moments où l’on piétine, le Reiki peut vous aider à sortir du "marécage".

C’est un peu l’histoire de Germain. Ce jeune homme bien élevé arrive à mon cabinet pour, dit-il, « découvrir le Reiki ». Comme souvent, le Reiki reste flou tant qu’on n’a pas expérimenté une séance, c’est pourquoi ce type de requête m’est familière. On arrive, on ne sait pas bien ce que l’on cherche ni ce que l’on doit dire. Comme souvent lors du premier contact, je ne pose pas trop de questions en début de séance pour que mon mental ne puisse pas influer sur les informations qui me parviendront au cours de la séance. Je préfère simplement expliquer comment cela se passe, indiquer que si on le souhaite on peut échanger durant la séance ou pas. Puis, Germain s’allonge sur la table de soins, tout habillé bien entendu, je le couvre d’un plaid car le corps se refroidit au cours de la séance. La séance se déroule normalement. Au cours de chaque séance, mes mains vont identifier les zones où l’énergie est en excès ou en manque ou les zones qui sont « polluées ». Mon rôle est de recharger les zones en déficit, équilibrer les zones en excès, et nettoyer ce qui en a besoin. Au cours de ce processus, je perçois comment fonctionne la personne et certaines informations plus ou moins précises se présentent.

En fin de séance, arrive le moment de partage. Peu de commentaires de la part de Germain, en revanche je livre ce que j’ai identifié. Durant le soin, j’ai compris qu’il y avait une divergence entre ce que son entourage attend de lui et ce à quoi il aspire fondamentalement. Germain est à un carrefour de sa vie professionnelle, la voie est toute tracée par ses parents mais il sent que quelque chose cloche. Ce que m’ont appris ses énergies, que je lui transmets, va confirmer que cette voie n’est pas forcément ce qui correspond le mieux à ses dons. Le jeune homme ressort de la séance tout chamboulé mais réjoui, enfin il va pouvoir construire un projet qui lui ressemble.

J’ai revu Germain quelques temps plus tard, les projets foisonnaient. Le Reiki lui apporte, quand il en ressent le besoin, un soulagement des tensions liées à cette phase de transition ainsi qu’un recentrage salutaire face aux doutes qui sont toujours nombreux en ces périodes particulières.


Articles similaires